Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 17-18
 - 
Grive draine 17-18
 - 
Grive mauvis 17-18
 - 
Pinson du Nord 17-18
 - 
Mésange noire 17-18
 - 
Perruche à collier 17-18
 - 
Tarin des aulnes 17-18
 - 
Moineau friquet 17-18
 - 
Grosbec casse-noyaux 17-18
 - 
Mésange à longue queue 17-18
 - 
Verdier d'Europe 17-18
 - 
Fauvette à tête noire 17-18
 - 
Grive musicienne 17-18
 - 
Bouvreuil pivoine 17-18
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques

Fiches espèces

 

Geai des chênes (Garrulus glandarius)
crédit photo : Jean-Pierre Moussus

Description
Petit corvidé de la taille d’une tourterelle, le Geai est facilement identifiable à son aile tachée de bleu vif ; dos chamois ; croupion blanc contrastant en vol avec la queue noire ; bec noir fort et épais ; dessus de la tête strié de noir, épaisses moustaches noires ; œil clair.

Habitats
Le Geai des chênes est une espèce commune des milieux boisés, préférant les peuplements de feuillus, en particulier les chênes (d’où son nom). On peut le retrouver dans les prairies ou les parcs et jardins proches des habitations pourvu qu’ils possèdent quelques arbres. On le rencontre même en pleIn coeur des villes.

Période de présence
Principalement sédentaire, des individus du nord de l’Europe peuvent rejoindre la population française en hiver.

Chant
Son cri, un chuintement rauque et perçant, est plus connu que son chant discret, grave et feutré. Il est surtout audible au début du printemps lorsque les mâles paradent pour attirer une femelle.

Reproduction
Le Geai des chênes est une espèce monogame. Les deux adultes construisent un plateau de rameaux entrelacés, recouverts d’un tapis végétal plus doux, au niveau d’une fourche d’arbre. La femelle y pond 4 à 5 œufs (verdâtres tachés de gris) vers début mai. L'incubation dure un peu plus de 2 semaines, puis les poussins sont nourris par les deux parents pendant une vingtaine de jours. Ils ne prendront leur indépendance qu’au terme de 7 à 8 semaines.

 

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche du Geai des chênes


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017