Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Huppe fasciée 2017
 - 
Hirondelle rustique 2017
 - 
Perruche à collier 2016
 - 
Hirondelle de fenêtre 2017
 - 
Rougequeue à front blanc 2017
 - 
Moineau friquet 2017
 - 
Martinet noir 2017
 - 
Fauvette à tête noire 2017
 - 
Grive musicienne 16-17
 - 
Serin cini 16-17
 - 
Étourneau sansonnet 16-17
 - 
Tarin des aulnes 16-17
 - 
Bouvreuil pivoine 16-17
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques

Fiches espèces

 

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)
crédit photo : Frédéric Jiguet

Description
Petit oiseau au corps rond et au bec très court ; longue queue (plus grande que le reste du corps) noire bordée de blanc ; tête et ventre blanc sale avec une bande noire à l’arrière de l’œil ; dos noir avec des bretelles rose pâle ; dessous blanc rosé. Les deux sexes sont semblables ; les jeunes ont uncercle rouge autour de l'oeil, qui devient jaune à l'âge adulte.

Habitats
Elle affectionne les forêts mixtes feuillus-conifères présentant un sous-bois fourni. Elle se rencontre également dans les haies des bocages ou de bord de route et même dans les parcs et jardins de la totalité de l’hexagone.

Période de présence
Sédentaire, elle s’observe toute au long de l’année, rarement à la mangeoire. En hiver des bandes importantes peuvent se former visitant les arbres à la recherche de nourriture.

Chant
On dit que la Mésange à longue queue zinzinule, mais son chant, qui prend la forme d’un doux bavardage, se fait assez rare. Cette espèce ne possède pas de chant territorial. Elle pousse des cris simples aigus, mais aussi des trilles "ti trtrtrtrrrrr".

Reproduction
A la différence des autres espèces de mésanges, elle ne niche pas dans une cavité, mais sur un arbre ou un buisson. Les deux partenaires construisent un vaste nid complètement fermé à l’exception d’une petite ouverture sur le côté. Tissé exclusivement de mousses et lichens, c'est une boule tapissée de nombreuses plumes qui nécessite 3 semaines de travail. La femelle dépose 1 à 2 couvées à partir de la fin mars, composée de 7 à 12 œufs blanc pointillé de roux, qu’elle couve pendant une douzaine de jours. Les jeunes sont nourris par les deux partenaires pendant environ 2 semaines puis prennent leur envol. Les familles restent liées pendant plusieurs semaines.

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche de la Mésange à longue queue


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017