Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Accenteur mouchet 19-20
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Grive mauvis 19-20
 - 
Pinson du Nord 19-20
 - 
Mésange noire 19-20
 - 
Pinson des arbres 19-20
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Mésange à longue queue 19-20
 - 
Verdier d'Europe 19-20
 - 
Fauvette à tête noire 19-20
 - 
Sizerin flammé 19-20
 - 
Étourneau sansonnet 19-20
 - 
Tarin des aulnes 19-20
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
crdit photo : Jean Bisetti

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche du Bouvreuil pivoine

Description
Passereau trapu, un petit peu plus gros qu'un moineau ; grosse tête à capuchon noir, avec un bec court et noir ; ailes et queue noires ; dos gris avec le croupion blanc ; joues, gorge et ventre rouge-rosé vif chez le mâle, gris-beige chez la femelle.
Le Pinson des arbres, la Linotte mélodieuse ou le Rougequeue à front blanc ont aussi un dessous rouge ou orangé. La femelle de Bouvreuil, terne avec son capuchon noir, peut être confondue avec la Mésange nonnette ou le mâle de Fauvette à tête noire, mais ses ailes sont noirs et son bec est épais.

Habitats
Se rencontre le plus souvent dans les boisements riches en buissons, mais affectionne aussi les vergers, parcs, jardins et même les haies de bords de route où il peut trouver assez de graines et de bourgeons pour subsister. Plus rare dans le midi et en corse, on le retrouve plus fréquemment dans le reste du pays.

Période de présence
Sédentaire en France, excepté les populations du nord migratrices partielles, le Bouvreuil pivoine voit ses effectifs augmenter en hiver avec l’arrivée d’oiseaux nordiques.

Voix
Le chant du bouvreuil pivoine, mélange de cris et de sons semi-étouffés doux et lents, est rarement audible. Le cri est un "iou" descendant, doux et plaintif, qui permet aux oiseaux d'un groupe de garder le contact.

Reproduction
Construit par la femelle dans un arbre ou un buisson, à au moins 2m de hauteur, à l’aide mousse, brindilles et lichen. Le bouvreuil dépose généralement deux pontes par an, de 4 à 5 œufs chacune (coquilles bleu pâle tacheté de roux) entre avril et juin, couvés pendant deux semaines. Les deux parents nourrissent les jeunes au nid pendant un peu plus de deux semaines à l’aide d’un mélange d’insectes et de graines.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020