Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 17-18
 - 
Grive draine 17-18
 - 
Grive mauvis 17-18
 - 
Pinson du Nord 17-18
 - 
Mésange noire 17-18
 - 
Perruche à collier 17-18
 - 
Tarin des aulnes 17-18
 - 
Moineau friquet 17-18
 - 
Grosbec casse-noyaux 17-18
 - 
Mésange à longue queue 17-18
 - 
Verdier d'Europe 17-18
 - 
Fauvette à tête noire 17-18
 - 
Grive musicienne 17-18
 - 
Bouvreuil pivoine 17-18
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques

Fiches espèces

 

Mésange noire (Periparus ater)
crédit photo : Aurélien Audevard

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche espèce de la Mésange noire

Description
La Mésange noire est la plus petite mésange de France. Dépourvue de couleurs vives, son plumage est un mélange de blanc, beige, gris et noir. Dos gris-brunâtre ; ailes plus foncées avec deux bandes alaires blanches caractéristiques ; dessous blanc chamoisé ; tête noire et blanche : bavette, front et calotte noirs, larges joues blanches, tache blanche sur la nuque. Elle peut être confondue avec d’autres espèces de mésanges et plus particulièrement la Mésange charbonnière et la Mésange nonnette. Elle est cependant plus petite et plus terne que la Charbonnière et ne présente pas de bande noire au niveau de la poitrine, de plus, sa bavette noire est largement plus étendue que celle de la Mésange nonnette.

Habitats
Cette espèce habite typiquement les boisements de résineux. Elle peut se rencontrer en forêt mixte, mais dans les zones où prédominent les conifères. Les peuplements forestiers d’altitude sont également appréciés, et elle visite les mangeoires des jardins qui possèdent quelques conifères.

Période de présence
Sédentaire, la répartition de la Mésange noire sur le territoire n’est cependant pas la même tout au long de l’année. Elle est observable sur la quasi-totalité du territoire en hiver, à l’exception de la partie ouest du littoral méditerranéen. Sa distribution est plus morcelée en nidification, où elle est absente de la totalité du littoral méditerranéen ainsi que d’une partie de la Picardie, et se fait plus rare dans l'ouest de la France.

Voix
Comme toutes les mésanges de France, la Mésange noir zinzinule. Son chant est un rapide enchainement de sons clairs qui se fait plus particulièrement entendre en fin d'hiver et au printemps.

Reproduction
La Mésange noire n’est pas difficile quant au choix du lieu de nidification : une cavité d’arbre, un muret de pierre, un nichoir voire même un petit terrier de rongeur fait l’affaire. Le nid est généralement construit par la femelle à faible hauteur. Il est composé de mousse et de toiles d’araignée garni de crins et de poils. La femelle y dépose de 8 à 10 œufs blancs finement pointillés de brun, qu’elle couve seule pendant environ 2 semaines. Puis les deux adultes vont nourrir les poussins encore une vingtaine de jours
.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018