Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Hirondelle de fenêtre 2022
 - 
Huppe fasciée 2022
 - 
Hirondelle rustique 2022
 - 
Perruche à collier 2022
 - 
Rougequeue noir 2022
 - 
Rougequeue à front blanc 2022
 - 
Moineau friquet 2022
 - 
Fauvette à tête noire 2022
 - 
Roitelet huppé 2022
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
 - 
J’ai une mangeoire, puis-je participer au comptage de janvier ?
 - 
Pourquoi certains oiseaux sont blancs ?
 - 
Quiz : Identifier les oiseaux printaniers
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
 - 
Fiches confusion
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de janvier
 - 
Bilans des comptages de mai
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Épervier d'Europe (Accipiter nisus)
crdit photo : Frédéric Jiguet


Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche de l'Epervier d'Europe

 

Description
A la différence de la majorité des autres oiseaux visibles dans les parcs et jardins, l’Epervier d’Europe n’est pas un passereau mais un petit rapace, de la taille d’un Faucon crécerelle. Les deux sexes sont assez différents, la femelle étant plus grande que le mâle. Pour les deux sexes, le dessus est uniformément gris pur et la tête est bien ronde avec un œil allant du jaune à l’orange vif. Mâle : poitrine et ventre clairs barrés transversalement de roux, joues brun-roux. La femelle : ventre et poitrine clairs barrés transversalement de gris.

Habitats
L’Epervier se rencontre plus particulièrement dans les zones boisées pendant la saison de reproduction, où il se sert des arbres pour construire son nid. Tous les types de zones boisées lui conviennent : forêts, bois, bosquets… Sa petite taille lui permet de chasser entre les arbres. En hiver il viste plus de milieux, allant même jusque dans les parcs et jardins urbains où il se nourrit de petits oiseaux.

Période de présence
L’Epervier d’Europe est un rapace présent tout au long de l’année en France. Les populations locales peuvent augmenter en hiver, suite à l’arrivée d’oiseaux venant de pays d’Europe du nord et de l’est.

Voix
L’Épervier d'Europe est généralement très discret voire même silencieux en hiver. La période de reproduction est le seul moment où il fait entendre sa voix, lorsqu’il arrive à proximité du nid. Il s’agit d’un petit cri composé d’une répétition de « « kik kik » aigus et perçants.

Reproduction
Il est très fidèle à son site de nidification sur lequel  il revient généralement d’une année sur l’autre. Cependant, il n’utilise pas le nid de l’année précédente et préfère en reconstruire un nouveau. C'est une plateforme de branches construite surtout par la femelle, contre le tronc d’un grand arbre, à plus de 4m du sol. L’intérieur est garni de matériaux plus doux. Une seule ponte y est déposée, de mars à juin. Elle comporte généralement entre 4 et 6 œufs blanchâtres tachetés de roux, couvés un peu plus d’un mois par la femelle. Les oisillons sont nourris au nid par les deux partenaires une trentaine de jours avant de prendre leur envol. Ils resteront encore dépendants des adultes pendant un mois.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022