Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Gobemouche noir 2020
 - 
Tourterelle des bois 2020
 - 
Hirondelle rustique 2020
 - 
Gobemouche gris 2020
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Hirondelle de fenêtre 2020
 - 
Rougequeue noir 2020
 - 
Rougequeue à front blanc 2020
 - 
Martinet noir 2020
 - 
Fauvette à tête noire 2020
 - 
Roitelet huppé 2020
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
 - 
Fiches confusion
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum)
crdit photo : Julien Daubignard

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche de l'Hirondelle de fenêtre

Description
Facilement reconnaissable avec la gorge, le dessous du corps et le croupion entièrement blancs ; dessus des ailes, dos et tête noir bleuté ;
queue noire légèrement fourchue ; bec court noir, pattes courtes avec des tarses emplumés blancs.

Habitats
Espèce coloniale commune rencontrée plutôt dans les milieux urbanisés, où elle construit son nid sous les avant-toits des habitations ou dans les angles de fenêtre. On peut également la rencontrer sous les ponts ou sur des falaises naturelles.

Période de présence
Migratrice, l’hirondelle est présente chez nous d’avril à septembre. Après la reproduction, elle migre à plus de 6 000km en Afrique subsaharienne pour y passer la mauvaise saison.

Voix
Bruyante, surtout sur les colonies. Son chant est une alternance de gazouillis et de sons plus secs assez calmes. Il est surtout entendu au milieu du printemps lorsque le mâle cherche à attirer une femelle.

Reproduction
Les deux partenaires construisent le nid avec des boulettes de boue. La femelle pourra y déposer 2 à 3 pontes à partir du mois de mai. Les œufs (entre 3 et 5), d’un blanc pur, sont couvés pendant 14 jours. Les poussins quittent le nid environ 3 semaines plus tard, mais les parents continuent à les nourrir encore 15 jours.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021