Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Accenteur mouchet 19-20
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Grive mauvis 19-20
 - 
Pinson du Nord 19-20
 - 
Mésange noire 19-20
 - 
Pinson des arbres 19-20
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Mésange à longue queue 19-20
 - 
Verdier d'Europe 19-20
 - 
Fauvette à tête noire 19-20
 - 
Sizerin flammé 19-20
 - 
Étourneau sansonnet 19-20
 - 
Tarin des aulnes 19-20
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Grive mauvis (Turdus iliacus)
crdit photo : Aurélien Audevard

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche de la Grive mauvis

Description
La Grive mauvis est la plus petite grive de notre pays. Parties supérieures brun foncé, dessous blanc avec de fortes stries noires, avec des flancs et le dessous des ailes roux vif ; tête brune avec un long sourcil pâle bien marqué ; bec noir à base jaune. Les deux sexes sont semblables. Elle peut être confondue avec les trois autres espèces de grive de notre pays : grives draine, musicienne et litorne. On peut la différencier grâce à ses flancs roux vifs et à son net sourcil.

Habitats
Dans son aire de nidification, dans les pays du nord de l’Europe, la Grive mauvis se reproduit préférentiellement dans les forêts de conifères ou dans les boisements de bouleaux. Dans notre pays, on la rencontre en hivernage dans les bois, les haies, les bosquets ainsi que les champs ouverts et les labours. Elle visite également les parcs et jardins, allant même jusqu’à s’aventurer en ville.

Période de présence
Migratrice et hivernante commune, la Grive mauvis n’est présente sur notre territoire que durant la période hivernale. Elle arrive vers le mois d’octobre, pour repartir en mars.

Voix
Le chant de la Grive mauvis présente des sonorités flutées. Le mâle chante généralement depuis un perchoir bien exposé. Lors de la migration, les groupes émettent souvent des bavardages assez bruyants, même pendant la nuit. Son cri, composé d’un sifflement prolongé "siiiiii", peut se faire entendre jusque dans les villes, à partir du mois d’octobre.

Reproduction
La saison de reproduction de la Grive mauvis s’étend d’avril à fin juillet. Elle ne se reproduit pas sur notre territoire mais dans les pays d’Europe du Nord. Le nid est construit généralement à faible hauteur dans un buisson, voire même au sol. C’est une coupe volumineuse de brindilles, de mousse et d’herbes cimentée à l’aide de boue, le tout tapissé à l’intérieur de duvet végétal. La femelle y dépose entre 4 et 6 œufs, bleu pâle moucheté de roux, qu’elle couve seule durant environ 14 jours. Les poussins sont ensuite nourris par les deux parents, avant de prendre leur envol 15 jours plus tard. Le mâle s’en occupera encore 2 semaines hors du nid, pendant que la femelle commence une nouvelle couvée.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020