Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Gobemouche noir 2020
 - 
Tourterelle des bois 2020
 - 
Hirondelle rustique 2020
 - 
Gobemouche gris 2020
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Hirondelle de fenêtre 2020
 - 
Rougequeue noir 2020
 - 
Rougequeue à front blanc 2020
 - 
Martinet noir 2020
 - 
Fauvette à tête noire 2020
 - 
Roitelet huppé 2020
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
 - 
Fiches confusion
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)
crdit photo : Jean-Pierre Moussus

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche du Chardonneret élégant

Description
Oiseau gracieux, le Chardonneret élégant est l’un des oiseaux les plus colorés du jardin. Mâle et femelle sont semblables, même si le masque rouge de la femelle est à peine moins étendu. Dos et flancs brun clair ; tête tricolore, noire et blanche avec un masque rouge vif ; ailes noires avec une large plage jaune vif et quelques points blanc ; bec conique et pointu.

Habitats
Se rencontre dans les milieux cultivés : friches, jachères, vergers…, et souvent dans les parcs et  jardins voire même dans les villes, où il n’est pas rare de le voir à la mangeoire en hiver. Plus rare en lisière de forêt. Il aime se percher sur les chardons pour en décortiquer les graines plumeuses.

Période de présence
Migrateur partiel, le Chardonneret élégant est visible toute l’année sous nos latitudes. Très abondant dans le sud-est en hiver à cause de l’arrivée de populations plus nordiques, il est souvent en groupe dès la fin de l'été.

Voix
Très musical, son chant alterne des phases de cris métalliques rapides et de gazouillis plus doux. Il peut s’entendre tout au long de l’année.

Reproduction
Le Chardonneret élégant construit son nid sur la partie externe d'une branche d’arbre ou de buisson. Le nid très soigné est composé d’un mélange de radicelles, d’herbes fines et de lichen, le tout tissé à l’aide de toile d’araignée ou de crins et garni de plumes ou de laine. La femelle dépose 2 à 3 pontes de 4 à 5 œufs par an, à partir du mois de mai, couvées 2 semaines par la femelle réapprovisionnée par le mâle. Ce sont ensuite les deux parents qui nourrissent les jeunes encore deux semaines, à l’aide d’un mélange de graines et d’insectes, avant qu’ils ne prennent leur envol.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021