Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Gobemouche noir 2020
 - 
Tourterelle des bois 2020
 - 
Hirondelle rustique 2020
 - 
Gobemouche gris 2020
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Hirondelle de fenêtre 2020
 - 
Rougequeue noir 2020
 - 
Rougequeue à front blanc 2020
 - 
Martinet noir 2020
 - 
Fauvette à tête noire 2020
 - 
Roitelet huppé 2020
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
 - 
Fiches confusion
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Crapaud commun ou épineux (Bufo bufo / spinosus)
crdit photo : Philippe Geniez - EPHE

Description
Comme l’indique son nom cette espèce est très commune dans notre pays. C’est un grand crapaud (la femelle peut mesurer jusqu’à 15cm de long, le mâle 10cm) trapu à la peau granuleuse. Deux glandes paroditues prolongent la tête en arrière des yeux. Les colorations et les motifs peuvent être assez variés ; généralement beige tirant sur le brun, on rencontre également des spécimens rougeâtres, verdâtres voire même tirant vers le jaune. Le corps peut être parsemé de taches sombres, surtout sur le haut des flancs. Les yeux sont rouge orangé, avec une pupille horizontale. Dépourvu de sacs vocaux externes, sa voix ne porte pas très loin.

Habitats
Le Crapaud commun est certainement l’espèce d’amphibien la plus ubiquiste, il peut fréquenter une très grande variété de milieux à la seule condition qu’ils lui offrent un abris pour se réfugier lors des trop grosses chaleurs ou pour se protéger du froid. Il peut ainsi se rencontrer dans les zones agricoles, mais aussi en forêt ainsi que dans les parcs et jardins (même en ville). Contrairement à ce que l‘on pourrait penser, il ne passe pas la majorité de sa vie dans l’eau. Ce milieu ne lui sert généralement qu’à se reproduire !

Régime alimentaire
Le régime alimentaire du Crapaud commun est très varié. Il chasse à l’affut et consomme principalement des insectes : mouches, fourmis, coléoptères… ainsi  que des limaces, des vers de terres ou des araignées.

Répartition
Le Crapaud commun est présent sur l’ensemble du territoire. Hiberne à partir d’octobre et jusqu’à février (cette période dépend des conditions climatiques et peut ainsi varier en fonction des régions et des années), il se fait ainsi rare lors de cette période.

Reproduction
La période de reproduction du Crapaud commun débute dès la sortie d’hibernation, en février. Il se produit alors un phénomène de migration prénuptiale ; durant la nuit, les mâles vont rallier leur point d’eau de reproduction et peuvent pour cela parcourir plusieurs dizaines de mètres par nuit. Lorsqu’une femelle a choisi un mâle, celui-ci s’accroche à elle jusqu’à ce qu’elle commence à pondre. A partir de ce moment, il va féconder les œufs (qui se présentent sous la forme de deux longs filets regroupant jusqu’à 10 000 œufs, fixés à la végétation aquatique)  puis les deux partenaires vont se séparer. Après une à deux semaines, les oeufs donneront des têtards qui se métamorphoseront en crapaud au bout de 2 à 3 mois. Le Crapaud commun est fidèle à son lieu de ponte.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021