Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Accenteur mouchet 19-20
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Grive mauvis 19-20
 - 
Pinson du Nord 19-20
 - 
Mésange noire 19-20
 - 
Pinson des arbres 19-20
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Mésange à longue queue 19-20
 - 
Verdier d'Europe 19-20
 - 
Fauvette à tête noire 19-20
 - 
Sizerin flammé 19-20
 - 
Étourneau sansonnet 19-20
 - 
Tarin des aulnes 19-20
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Fiches espèces

 

Moineau domestique (Passer domesticus)
crdit photo : Fabrice Cahez

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche du Moineau domestique

Description
Oiseau charpenté. Les deux sexes sont bien distincts. Le mâle: dos brun rayé de noir ; dessous et croupion  gris clair ; menton et région oculaire noirs ; joues grisâtres ; calotte grise et nuque brun roux ; ailes brunâtres avec une bande blanche ; bec épais noir. En période nuptiale le mâle à un plumage plus intense avec une large bavette noire. La femelle est beaucoup moins colorée que le mâle ; dos et ailes brun clair rayé de noir ; tête brun clair avec un net sourcil beige ; dessous blanc tirant vers le gris. Peut être confondu avec le Moineau friquet, mais ce dernier possède une tache noire sur la joue et une calotte entièrement brun roux.

 

http://files.biolovision.net/www.oiseauxdesjardins.fr/userfiles/MoineaudomestiquemleetfemelleCroset.jpg

Gauche : Mâle / Droite : Femelle


Habitats
Il occupe tous types de milieux, à l’exception de ceux trop fermés. Généralement très proche des hommes (comme l’indique son nom), qui lui offrent le gîte et le couvert, on le rencontre à la campagne, dans les jardins mais également au centre des villes.

Période de présence
Le Moineau domestique est un sédentaire, il passe la totalité de l’année dans notre pays. Il est très facilement observable aussi bien à la ville qu’à la campagne.

Voix
On dit que le moineau pépie. Composé d’une série de gazouillis et de couinements pas très mélodieux, son chant peut se faire entendre dès le mois de janvier, lorsqu’il délimite son territoire, le plus souvent perché bien en évidence sur un toit ou une branche dégagée.


Reproduction
A partir de mars, les deux partenaires bâtissent un nid sommaire à l’aide de paille et d’herbes sèches, dans une cavité de mur ou sous un toit, plus rarement dans un arbre ou un ancien nid d’Hirondelle de fenêtre. Le Moineau domestique niche généralement en colonie. La femelle effectue entre 2 et 4 pontes à partir d’avril. Chacune est composée de 4 à 7 œufs blancs abondamment tachetés de brun, qui sont alternativement couvés par les deux partenaires pendant 2 semaines.  Nourris à l’aide d’un mélange de graines et de larves d’insectes, les jeunes prennent leur envol 2 semaines plus tard et sont indépendants au bout d’une semaine
.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020