Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 17-18
 - 
Grive draine 17-18
 - 
Grive mauvis 17-18
 - 
Pinson du Nord 17-18
 - 
Mésange noire 17-18
 - 
Perruche à collier 17-18
 - 
Tarin des aulnes 17-18
 - 
Moineau friquet 17-18
 - 
Grosbec casse-noyaux 17-18
 - 
Mésange à longue queue 17-18
 - 
Verdier d'Europe 17-18
 - 
Fauvette à tête noire 17-18
 - 
Grive musicienne 17-18
 - 
Bouvreuil pivoine 17-18
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques

Fiches espèces

 

Verdier d'Europe (Carduelis chloris)
crédit photo : Jean-Paul LEAU

Découvrez sa fiche espèce complète ici : Fiche du Verdier d'Europe

Description
Oiseau assez trapu par rapport à d’autres fringilles de même taille. Le mâle en plumage nuptial : dos vert olive tirant sur le jaune au niveau du croupion ; poitrine et ventre jaune verdâtre ; ailes à la fois grises et vertes avec une bande jaune sur le bord inférieur ; tête vert olive avec les joues grisâtres ; queue sombre bordée de larges bandes jaune vif ; bec conique fort et puissant. En période hivernale, le plumage du mâle est plus terne, tirant vers le gris sur certaines zones. La femelle est plus terne et brune, parfois un peu rayée sur le dos. Un des critères de reconnaissance du Verdier d’Europe est la bande alaire jaune vif, très visible en vol, qui permet de le distinguer du Tarin des Aulnes et du Serin cini.

Habitats
Le Verdier fréquente les zones boisées ouvertes et les lisières forestières. Il affectionne aussi les zones buissonnantes et les milieux suburbains pavillonnaires, et il n’est pas rare de la rencontrer dans les parcs et jardins. C’est un visiteur régulier des mangeoires en hiver.

Période de présence
Sédentaire, le Verdier d’Europe est présent toute l’année sur notre territoire. Cependant, des individus issus de populations de pays plus nordiques, comme le Danemark ou la Suède ,viennent augmenter les effectifs des populations françaises en hiver.

Voix
Le chant du Verdier d’Europe peut se présenter sous deux formes différentes : un mélange de phrases gazouillées à la tonalité à la fois musicale et métallique, généralement poussées par le mâle en vol. Il s’en sert lors de sa parade nuptiale. Un deuxième chant est plus facilement reconnaissable , c'est un « djjjiiiiii » vibrant répété à plusieurs reprises et entrecoupé de pauses.

Reproduction
Dès le début de la saison de reproduction en mars-avril, le mâle effectue des vols de parade, agrémentés de chants pour attirer une femelle. Le nid, construit par cette dernière, est une coupelle volumineuse composée d’herbes sèches et de mousse, consolidée à l’aide de fines tiges et tapissée de matériaux plus doux. Il est généralement construit sur une fourche de branches sur un petit arbre, un arbuste. La femelle y dépose 4 à 5 œufs bleu pâle finement mouchetés, qu’elle couve environ deux semaines. Les jeunes sont ensuite nourris par les deux partenaires avec des larves et des insectes, puis avec un mélange de graines régurgitées. Ils quittent le nid au bout d’une quinzaine de jours. Cette espèce produit généralement 2 couvées dans la saison.


statistique de l'espèce

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018