Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionatureOiseaux des JardinsMNHNLPOVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Participer
 - 
Participer : mode d'emploi
 - 
Ajouter un jardin
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
La carte des jardins
 - 
Les galeries
Données et analyses
 - 
Fiches espèces
 - 
Chardonneret élégant 19-20
 - 
Gobemouche noir 2020
 - 
Tourterelle des bois 2020
 - 
Hirondelle rustique 2020
 - 
Gobemouche gris 2020
 - 
Perruche à collier 19-21
 - 
Hirondelle de fenêtre 2020
 - 
Rougequeue noir 2020
 - 
Rougequeue à front blanc 2020
 - 
Martinet noir 2020
 - 
Fauvette à tête noire 2020
 - 
Roitelet huppé 2020
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
la Foire aux questions
  Statistiques
Conseils d'observation
 - 
Comment observer ?
Newsletter
 - 
Inscription à la newsletter
 - 
L'Observatoire et la science
Fiches espèces
 - 
Toutes les fiches espèces
 - 
Fiches confusion
Bilan des comptages nationaux
 - 
Bilans des comptages de mai
 - 
Bilans des comptages de janvier
Conseils
 - 
Fiches de comptage
 - 
Aide à l'inscription et à la saisie de données
 - 
Conseils nichoirs
 - 
Conseils mangeoires

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 332
 
vendredi 12 mars 2021
Bilan du comptage national des oiseaux des jardins de janvier 2020

Avec quelques mois de retard voici enfin le bilan du week-end national de comptage des oiseux des jardins de janvier 2020. Nous tenons à présenter aux observateurs toutes nos excuses pour ce long délai de traitement. Cependant nous arrivons avec une bonne nouvelle car le record de participation à, cette année encore, était battu et très largement car ce sont plus de 15 700 jardins qui ont participé à cette opération ! BRAVO !  Plus de 530 000 oiseaux ont ainsi été dénombrés et 145 000 données collectées.

Pour cette huitième année de comptage, les citoyens se sont mobilisés en masse car la participation est en hausse dans quasi tous les départements. Les oiseaux ont également été présents, le Moineaux domestique en tête qui conserve ainsi son titre d’oiseau le plus abondement observé dans les jardins. Enfin, le Merle noir, dont les faibles effectifs détectés en 2019 étaient inquiétants, semble se porter un peu mieux en 2020. Affaire à suivre…

Pour découvrir tous les résultats en détails, vous pouvez télécharger le bilan complet ici : Bilan du comptage Oiseaux des jardins de janvier 2020.

En grand merci à tous pour votre participation à cet évènement.

Rendez-vous les 29 et 30 mai prochain pour le comptage de printemps ! Et rendez-vous dans quelques semaines pour le bilan du week-end de comptage de janvier 2021.

Et n’oubliez pas, l’Observatoire fonctionne tout au long de l’année alors n’hésitez pas à nous faire part de vos observations régulièrement !

Bonne lecture !

posté par Marjorie Poitevin
 
mercredi 24 février 2021
Etude sur la perception publique des sciences. Vous souhaitez participer ?

Dans le cadre d'une étude sur les sciences participatives et la perception publique des sciences, le Centre d'écologie et des sciences de la conservation (Sorbonne Université-CNRS-MNHN) au Muséum national d'Histoire naturelle lance une large étude sous la forme d'un questionnaire en ligne. Votre participation nous permettra de récolter des données importantes sur le rapport aux sciences dans nos sociétés.

Pour participer, c'est par ici : https://apps.mnhn.fr/enquetes/index.php/238198?lang=fr Cela ne demande qu'une quinzaine de minute pour compléter le questionnaire.

Merci pour votre participation.

N'hésitez pas à diffuser cette étude à vos contacts et sur vos réseaux sociaux !

A bientôt

posté par Marjorie Poitevin
 
lundi 4 janvier 2021
30 & 31 janvier 2021 - Week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Pour la 9ème année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent les citoyens à participer au comptage national des oiseaux des jardins. Il s’agit d’une opération nationale durant laquelle chaque participant est invité à compter durant 1h les oiseaux de son jardin ou d’un parc public pendant le dernier week-end de janvier.

Chaque année ces données viennent s’ajouter à celles des années précédentes pour permettre d’en apprendre d’avantage sur ces « oiseaux communs ». Cette opération de sciences participatives est un moyen simple et concret de rendre les citoyens acteurs de la connaissance et de la protection de notre avifaune. Pour information, le bilan du comptage 2020 est en cours de réalisation.

Comment faire ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

·         Choisir un jour d’observation, samedi 30 ou dimanche 31 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;

·         Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation ;

·         Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaître plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage (à ne pas renvoyer !);

·         Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr.

Pour tout problème technique avec le site (inscription, saisi de données…) nous vous invitons à consulter le Guide d’aide à la participation. Lisez-le attentivement, vous y trouverez certainement la solution à votre problème. Sinon rendez-vous dans la Foire aux questions 

L’équipe Oiseaux des jardins reste également à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observés en envoyant de simples photos à : oiseauxdesjardins@lpo.fr.

A bientôt !

 


 

posté par Clémence Gaudard
 
mercredi 2 septembre 2020
Fiche espèce : Tourterelle des bois

La Tourterelle des bois fait parler d’elle en ce moment. Inscrite sur la liste rouge de l’UICN, elle est menacée d’extinction au niveau mondial. Ses effectifs en Europe sont en chute libre (-80% depuis 1980). Elle est menacée entre autres par la disparition de son habitat et par la chasse.

C’est un des seuls colombidés d’Europe à être strictement migratrice. Certains individus commencent d’ailleurs à prendre la route vers leurs quartiers d’hivernage au Sud du Sahara.

Très farouche, on l’identifie souvent à son doux roucoulement plutôt qu’à la vue. Même si elle sait se faire discrète, on peut l’observer lorsqu’elle se nourrit au sol dans les prairies

 

Pour apprendre à l’identifier, consultez <<ici>> sa fiche espèce.

 

Bonne lecture !

Document à télécharger :  Fiche espèce : Tourterelle des bois
posté par Clémence Gaudard
 
lundi 31 août 2020
Attention aux confusion: Roitelets, troglodyte, Pouillot véloce

La même forme, une taille relativement semblable et des couleurs similaires vus de dos... Vous avez déjà hésité entre un Troglodyte mignon, un roitelet et un Pouillot véloce ? Grâce à ces fiches explicatives, ne les confondez plus !

Retrouvez <<ici>> 3 fiches "Attention aux confusions":

- Roitelet huppé - Pouillot véloce - Troglodyte mignon

- Roitelet à triple-bandeaux - Pouillot véloce  - Troglodyte mignon

- Roitelet huppé - Roitelet à triple bandeaux

posté par Clémence Gaudard
 
mercredi 26 août 2020
Fiche espèce : Pie-grièche écorcheur

Grande migratrice et chasseuse aux pratiques peu communes, notre espèce de la semaine est la Pie-grièche écorcheur. Son nom peu engageant va de pair avec sa technique pour se constituer des gardes mangers. Elle empale un à un les gros insectes qu’elle chasse sur les fils barbelés, les épines des buissons, etc. Elle compense son côté barbare par sa superbe livrée. Le mâle est différent de la femelle. Il se distingue par un plumage plus contrasté et un masque noir.

La Pie-grièche est migratrice transsaharienne. Certains individus sont probablement déjà en train de retourner vers leurs quartiers d’hivernage au Sud-sud Est de l’Afrique. Cette espèce, comme beaucoup d’autres insectivores, est menacée par la raréfaction de ses ressources alimentaires mais aussi, entre autres, par la disparition des haies.   

Pour en apprendre d’avantage sur la Pie-grièche écorcheur et savoir comment la reconnaître, consultez <<ici>> sa fiche espèce.

 

Bonne lecture !

Document à télécharger :  Fiche espèce : Pie-grièche écorcheur
posté par Clémence Gaudard
 
mercredi 19 août 2020
Fiche espèce: Traquet motteux

Issu du milieu montagnard, le Traquet motteux se rencontre aussi à basse altitude dans les milieux ouverts et pierreux (pelouses sèches, landes, …). Migrateur transsaharien, il repart vers ses quartiers d’hivernage en Afrique équatoriale à partir de septembre.

Le Traquet motteux est un oiseau coloré (le mâle surtout) reconnaissable à sa queue blanche portant un motif noir en T inversé bien visible lorsqu’il est en vol. Lorsqu’il se pose, il se sert de sa queue comme balancier et l’agite comme peuvent le faire les rougequeues ou bien les bergeronnettes.

Il chasse au sol et capture ses proies à vue en courant, sautillant sur une courte distance.

Si vous habitez en altitude ou bien près de la mer, il se peut que vous en ayez déjà vu. Pour apprendre à l’identifier, consultez <<ici>> sa fiche espèce.

Bonne lecture !

Document à télécharger :  Fiche espèce : Traquet motteux
posté par Clémence Gaudard
 
mercredi 12 août 2020
Fiche espèce : Guêpier d'Europe

Il y a de quoi se croire sous tropiques quand on voit un Guêpier d’Europe. De la taille d’un merle, cet oiseau arbore de belles couleurs vives comme le bleu turquoise...
Le guêpier est migrateur et vient se reproduire dans le sud et l’est de la France entre mai et août. Certains guêpier ont d’ailleurs sont sans doute déjà sur la route du retour, vers leur zone d’hivernage en Afrique de l’Ouest.
Il affectionne tout particulièrement les zones rocheuses comportant des cavités ou bien les zones sableuses où il peut creuser son terrier.
Pour la chasse, il adopte la même technique que l’hirondelle : alternance de battements d’aile secs et de vol plané. Et, comme son nom l’indique, il raffole des hyménoptères (abeille, guêpes, fourmis, frelons).

Si vous voulez en apprendre plus sur cet oiseau haut en couleur, consultez <<ici>> sa fiche espèce.

Bonne lecture !
 

Document à télécharger :  Fiche_espaceGE-1446.pdf
posté par Clémence Gaudard
 
lundi 10 août 2020
Fortes chaleurs: de l'eau pour la petite faune !

Avec les fortes chaleurs que nous vivons actuellement, la LPO recommande vivement de laisser des gamelles d'eau peu profonde dans votre jardin. Cela profitera non seulement aux oiseaux mais aussi aux hérissons, aux écureuils et aux abeilles qui pourront venir s'y désaltérer.

Retrouvez <<ici>> tous les conseils de la LPO y comrpis en cas de découverte d'un animal affaibli !

Bonne lecture !


Écureuil à l'abreuvoir © Oldiefan - Pixabay


 

posté par Clémence Gaudard
 
mercredi 5 août 2020
Fiche espèce : Loriot d'Europe

Quand le Loriot d'Europe nous fait l'honneur de se montrer, il faut en profiter... Sous ses grands airs d'oiseau exotique haut en couleur, se cache un animal discret, farouche et territorial.

C'est le plus souvent à son chant caractéristique que l'on note sa présence. Migrateur, hivernant en Afrique tropicale, il arrive en France vers le mois d'avril pour se reproduire. Adepte des zones boisées (forêts de feuillus, peupleraies, grand parcs, jardins) avec de grands arbres, dans lesquels il peut se dissimuler, le Loriot d’Europe construit un nid en forme de poche pendant à la fourche des hautes branches.

Pour apprendre à le reconnaître et en apprendre plus sur sa biologie, vous trouverez <<ici>> sa fiche espèce.

Bonne lecture !

Document à télécharger :  Fiche espèce : Loriot d'Europe
posté par Clémence Gaudard
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 332

Oiseaux des Jardins est un site co-administré par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021